Orchestre Elektra

Pierre LAVENUS

Violoncelle

Comment as-tu découvert ton instrument ?

D'une façon extrêmement originale : mes parents m'ont fait écouter les suites de Bach quand j'avais 6 ans...

Quel est ton métier ?

Je suis chercheur dans un institut de recherche dédié à l'aéronautique et au spatial et j'y développe plein de types de capteurs.

Un compositeur que tu aurais voulu (ou que tu voudrais) rencontrer ?

Mozart ou Carl Philipp Emanuel Bach, pour voir s'ils étaient aussi joviaux et délurés que leur musique le laisse entendre... mais aussi Telemann parce qu'il m'impressionne tellement par sa vie si riche (sous sa casquette de compositeur qui n'est qu'une des nombreuses qu'il a eu, il a quand même composé pas moins d'une œuvre tous les trois jours en moyenne dont des dizaines d'opéras, passions, cantates...)

Quelle œuvre rêves-tu de jouer un jour avec l'Orchestre Elektra ?

Je viens tout juste de découvrir la suite para cuerdas, Fuga con Pajarillo du compositeur vénézuélien Aldemaro Romero et dont il existe une version pour orchestre. Joie, bonne humeur, et danse... un excellent cocktail un peu dans l'esprit de la très fameuse Danzon n°2 d'Arturo Marquez.

Une anecdote concernant ta vie de musicien ?

Un jour j'ai rencontré un altiste qui revenait d'un stage d'orchestre et qui s'est émerveillé devant nous: "Ce stage était génial, j'ai même appris à faire des doubles croches. Si, si, je vous assure ! Tenez... je vous en fais une !" Ahah, c'est bien évidemment faux. Un gros bisous aux altistes. Je vous adore et j'adore l'alto 😊 !