Orchestre Elektra

Manon VIAU

Alto

Comment as-tu découvert ton instrument ?

Je suis née dans une famille de musicien.ne.s. Ayant entendu toute mon enfance le son de la flûte traversière et du picolo, j'ai finalement été attiré par ce son doux, chaud, rond et réconfortant de l'alto. En grandissant, je me suis rendue compte que l'alto correspondait aussi à mon caractère et ma façon d'être : quelle richesse de pouvoir être l'une des clés de certaines harmonies de l'orchestre, sans toutefois briller sur le devant de la scène !

Quel est ton métier ?

Je suis administratrice de production pour un ensemble de musique baroque.

Un compositeur que tu aurais voulu (ou que tu voudrais) rencontrer ?

Max Bruch pour ses merveilleuses mélodies pour alto.

Quelle œuvre rêves-tu de jouer un jour avec l'Orchestre Elektra ?

Schéhérazade de Rimski-Korsakov. J'ai eu l'occasion de le jouer en stage une fois il y a très longtemps et je rêverais de le rejouer.